Les interfaces homme-machines

Sur un plan très général, les interfaces homme-machines (IHM) sont constituées des moyens et des outils qui permettent à l’humain de contrôler et de communiquer avec une machine.

Dans le domaine de l’automatisation, la généralisation de systèmes de commande intégrant ou reproduisant les fonctions des ordinateurs, permet d’utiliser des équipements standards tels que des claviers et des écrans en lieu et place des panneaux de contrôle constellés de boutons et de voyants. Même chose dans le domaine de la communication puisque la généralisation des réseaux Ethernet sur les sites de production permet de déporter les dispositifs de commande à distance des machines voire même, de les rendre mobiles.

La partie la plus visible est évidemment constituée par le dispositif d’affichage. Il peut s’agir d’un écran plat classique ou de plus en plus souvent, d’un écran tactile spécialement adapté à l’environnement où il sera déployé. On trouve donc couramment des écrans résistants à la chaleur, à l’humidité et aux poussières mais aussi, des versions renforcées qui supporteront en plus les projections d’eau voire de liquides plus corrosifs. Les facilités offertes par les écrans tactiles – désormais utilisables avec des gants dans leur immense majorité – accélèrent la disparition des claviers. A cette fin, l’organisation du travail mais aussi, les procédures en vigueur sur les sites de production ont été adaptées afin de limiter les occasions où la saisie d’information est rendue obligatoire.

Avec cette arrivée massive des technologies issues de l’informatique dans le monde de l’automatisation, on ne s’étonnera guère que de tels équipements fonctionnent au moyen d’un système d’exploitation standard. Il s’agira le plus souvent d’une déclinaison de Linux ou de Windows. Une telle approche permet aux concepteurs d’IHM de s’appuyer sur des langages de programmation et des outils de développement courants, ce qui constitue tout à la fois un gain de temps et une opportunité de réduire les coûts.

Une tendance marquée depuis quelques mois, vise à fournir aux clients des moyens de concevoir et de personnaliser les écrans de contrôle et de commande en assemblant des objets logiciels préexistants comme des jauges, des compteurs, des courbes de suivi, etc