International RFID Congress 2015, les objets connectés en ligne de mire

Les 5 et 6 octobre dernier, s’est tenue la sixième édition de l’International RFID Congress organisé par le CNRFID, orienté vers les objets connectés et leurs applications dans l’industrie ainsi que le commerce, la santé et les collectivités locales.

 

S outenue par la Région P r o v e n c e - A l p e s - C ô t e d’Azur, le département des Bouches-du-Rhône, la ville de Marseille et la Chambre de commerce et d’industrie Marseille Provence, la sixième édition de l’International RFID Congress marque une nouvelle étape du développement des applications centrées sur les objets connectés en France. Engagé dans l’une des neuf solutions industrielles françaises du projet Industrie du Futur, le CNRFID a présenté des applications visant à mettre en lumière l’apport du sans-contact dans les objets connectés.

L’événement, qui a rassemblé 450 participants sur deux jours, a permis de dresser un bilan des solutions, des activités et des déploiements en cours. Les représentants de sociétés utilisatrices ou intéressées par les technologies sans-contact (40 %) et les membres de sociétés offrant produits et services dans ce domaine (48 %) ont assisté aux conférences et suivi les démonstrations d’applications en marge des rencontres et rendez-vous d’affaire qui se déroulaient un peu partout.

Avec ses partenaires Orange et STMicroelectronics, le CNRFID a profité de l’événement pour faire découvrir aux publics présents, la plateforme Connectwave au travers de quelques applications emblématiques. Opérationnelle depuis le 19 juin dernier, Connectwave est une plateforme dédiée à l’expérimentation et aux usages dans les objets connectés en environnements professionnels.

Les congressistes ont ainsi assisté à diverses démonstrations comme l’utilisation d’un capteur de tempé- rature NFC pour la traçabilité des colis sensibles, une application de chaîne d’approvisionnement connectée utile pour connaître en temps réel les flux industriels et un exemple de traçabilité et de gestion automatisée d’outillages industriels. La société STMicroelectronics a présenté Gazpar, un compteur de gaz communicant et aussi, un système de paramétrage d’infrastructures électriques. Dans la même veine, Orange a montré une voiture électrique, Twizy de Renault, en auto-partage connecté, accessible directement au moyen d’un smartphone et une application de magasin connecté.

Au total, les visiteurs ont pu assister à plus d’une trentaine de démonstrations en condition opérationnelle, notamment dans la traçabilité d’outillages et les inventaires textiles mais aussi, pour l’authentification de vins et spiritueux, la traçabilité des produits sanguins ou encore, la gestion des assets dans les collectivités.