L’industrie va rugir à Lyon

Du 7 au 10 avril prochain à Eurexpo Lyon, le salon français des techniques de production mettra les équipements, mais aussi les hommes au premier plan.

 

L’observatoire Industrie 2015, enquête menée par l’institut MRCC pour GL Events est formel : les affaires pourraient bien reprendre cette année. En effet, dans un contexte économique estimé neutre ou favorable pour 44% d’entre eux, 61% des répondants (453 industriels, donneurs d’ordres, sous-traitants et bureaux d’études) déclarent leur carnet de commandes stable ou à la hausse en 2015 et 60% annoncent augmenter ou stabiliser leur niveau d’investissements cette année. Des investissements qui, c’est nouveau, viseront en priorité des gains de productivité, avant la réduction des coûts. Hélas, la majorité regrette toujours un manque de visibilité sur l’avenir, qui constitue le frein principal à l’investissement (7,3 réponses sur 10), mais c’est une excellente nouvelle, à l’aune de la tenue d’Industrie Lyon, version rhodanienne du salon français des équipements de production.

Pour sa sixième édition lyonnaise, Industrie, affiché comme « le plus grand rassemblement des technologies de production en France » par ses organisateurs, attendra de pied ferme les près de 20000 visiteurs prévus cette année. Pendant quatre jours, 850 exposants leurs présenteront, sur 23000 mètres carrés (contre 21000 en 2013), leurs dernières nouveautés dans neuf secteurs (assemblage-montage, formage-découpage-tôlerie, informatique industrielle, machine-outil, mesure-contrôle-vision, outillage, robotique, soudage et traitement des matériaux), mais aussi leur savoir-faire, au sein d’un espace Sous-traitance. A noter cette année, un Village Impression 3D exposera, au centre du salon, l’offre du marché en équipements de fabrication additive, « avec un maximum de machines en fonctionnement », promet Sébastien Gillet, directeur du salon.

 

Un salon très animé

Parmi les animations de cet événement qui entend « fédérer toute l’industrie sur 4 jours », on retiendra le Labo Industrie organisé en partenariat avec le Cetim et le Symop, qui présentera « des avancées technologiques appelées à devenir les standards de l’industrie de demain », avec un focus sur l’usine du futur et les machines intelligentes. L’opération Inside Industrie, vouée à mettre en valeur un grand industriel français et ses savoir-faire, sera cette année consacrée au groupe Mecalac, constructeur grenoblois de matériel de TP, sur près de 200 mètres carrés. Un programme de conférences sur des thématiques variées telle la relation client/fournisseur, l’innovation, l’emploi, la formation et l’attractivité des métiers, l’usine du futur et le financement des investissements et de la croissance, se tiendra parallèlement au salon et un accent particulier sera mis sur les actions en direction des jeunes générations, avec la présence d’écoles sur l’espace Industrie Academy, un espace recrutement, ou encore l’opération Orientation Soudage, « initiation aux métiers du soudage appuyée de rencontres d’experts de la filière afin de s’informer sur les formations et débouchés de cette filière ».

Enfin, parce que Lyon sera pendant quelques jours le centre du monde de la mécanique française, les organisateurs du salon organiseront des transports gratuits avec navettes aériennes depuis Toulouse et Nantes, et des navettes ferroviaires depuis Paris et Bruxelles.

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:"Calibri","sans-serif";}