Schneider Electric choisit Eplan

Les deux entreprises ont signé un accord de collaboration visant à l’adoption de la solution de CAO électrique Eplan à l’échelle mondiale.

 

L’annonce officielle a été faite sur la Foire de Hanovre : Schneider Electric a sélectionné Eplan comme fournisseur principal et mondial du groupe en solutions de CAO électrique pour concevoir les produits de la division Energie. « Pendant longtemps, chaque entité de la division Energie de Schneider Electric à l’échelle mondiale travaillait de manière indépendante, utilisant tant des outils que des méthodes de travail spécifiques, justifie Frédéric Abbal, Vice-président exécutif de la division Energie de Schneider Electric. Dans une période où nous cherchons par-dessus tout à renforcer la collaboration et l’efficacité de notre organisation, ces méthodes de travail ne peuvent plus exister. »

 

Optimisation et standardisation

La plateforme Eplan permettra à Schneider Electric d’optimiser son worklow complet, de la conception jusqu’à la production. « Nous allons déployer, partout dans le monde, le même logiciel pour la conception de nos produits basse tension et moyenne tension. Pour nos clients globaux, ceci permettra de vivre la même expérience quel que soit l’endroit dans le monde où nous travaillons avec eux. Aussi bien en Amérique du sud, en Europe, en Asie, et bientôt en Russie, nous leur fournirons le même type d’informations et de documentations », annonce Thierry Tricot, Senior Vice-President quality & supply chain for Energy chez Schneider Electric. En outre, la solution d’Eplan structure et regroupe les composants dans une même base de données et facilite ainsi le partage de connaissances entre les différentes entités. Schneider Electric compte en profiter pour standardiser ses composants, afin de les réutiliser de projets en projets et d’entités en entités. « Nous allons également augmenter nos capacités à répondre à des demandes inattendues de nos clients avec les capacités existantes », note Thierry Tricot.

 

40 sites à terme

Déjà, la plateforme Eplan a été implémentée sur 3 sites pendant une phase pilote de 3 mois, à Chartres de Bretagne (France), Regensburg (Allemagne) et Manisa (Turquie). En outre, « Ce n’est pas la première fois que nous travaillons avec Eplan. Nous avons déjà accumulé des expériences localement, dans certains pays et dans certaines activités, note Thierry Tricot. « Tout cela nous a permis de dimensionner avec Eplan les étapes suivantes du déploiement », poursuit-il.

Pas question de se précipiter. Le processus devrait se faire par étapes successives. La première ? « Les sites pilotes qui ont été équipés doivent montrer des gains d’efficacité et de productivité », note Haluk Menderes, PDG d’Eplan. Ensuite, « notre ambition en 2015 est de déployer l’outil dans 20 pays, puis de continuer en 2016 et 2017 avec 20 autres sites. A cet horizon, nous devrions avoir entre 35 et 40 unités de Schneider Electric dans le monde utilisant les logiciels Eplan pour l’ingénierie électrique », annonce Thierry Tricot. Pour cela, « Nous avons une équipe projet qui travaille au niveau global pour et avec Schneider Electric », indique Haluk Menderes. Et le partenariat ne fait que commencer. Désormais, « Schneider fait partie de notre conseil consultatif global, auquel nous espérons qu’il apportera encore davantage de contributions à l’avenir, pas uniquement pour satisfaire ses besoins mais également dans l’intérêt d’Eplan dans le futur. C’est une véritable situation gagnant-gagnant », assure le PDG d’Eplan.