La sécurité des machines va augmenter

Le marché des équipements de sécurité pour installations industrielles pesait 2,96 milliards de dollars en 2014 et devrait atteindre 4,5 milliards à l’horizon 2019. Une hausse induite par la bonne santé de certains secteurs clés et des constructeurs de machines qui adoptent les standards les plus exigeants pour conquérir des marchés à l’export.



Les relais de sécurité, auto mates de sécurité, safe motion, relais modulaires, - barrières immatérielles, interfaces, scanners laser, systèmes de verrouillages et autres équipements de sécurité physique installés sur les machines ont de l’avenir. Selon la dernière étude d’ARC Advisory Group intitulée « Machine safeguarding solutions global market research study », le marché des équipements de sécurité devrait en effet progresser de 8,7% par an en moyenne entre 2014 et 2019.

L’automobile est moteur

L’automobile et la construction de machine continuent d’être les deux plus gros consommateurs de matériel de sécurité. Ce n’est pas une surprise pour le premier, qui a toujours été un leader dans ce domaine et qui connaît actuellement une vague d’investissements massifs. Cependant, les machines sont désormais passées en tête et progressent vite, poussées notamment par la tendance des constructeurs d’Asie ou d’Amérique du Sud à élargir leur terrain de chasse à l’international, et donc à adopter des standards de sécurité en vigueur sur leurs marchés cibles. Derrière ces deux secteurs, on retrouve l’agroalimentaire, de plus en plus actif dans la mise en place de lignes directrices à appliquer dans ce domaine, la transformation du plastique, la pharmacie-biotech, ainsi que des secteurs plus inattendus mais en fort progrès comme l’énergie, les transports, les infrastructures ou la logistique. A noter, la sécurité devient de plus en plus une affaire d’OEM et d’intégrateurs que d’utilisateurs. ARC prévoit ainsi que la part d’utilisateurs finaux chez les acheteurs de matériel passe de 16 à 15 % sur 5 ans.

L’Asie et l’Amérique latine vont concentrer la majorité de la croissance sur les cinq prochaines années, conséquence de l’augmentation rapide du nombre de constructeurs de machines dans ces régions. L’Amérique latine tire également le secteur, le Mexique en particulier, véritable « atelier des Etats-Unis ». Cependant, dans ces pays, la pression sur les prix amène les constructeurs de machines à employer les solutions les moins onéreuses, freinant la croissance du marché en valeur par rapport à celle du marché en volume. L’Europe doit pour sa part s’attendre à une stabilité, voire à une faible progression.

Performance et simplicité

Sur le plan technique, à l’avenir, l’offre devrait se concentrer sur des solutions décentralisées afin, entre autres, de réduire les câblages, ainsi que sur des capteurs intelligents et des technologies sans contact, plus facile à installer et à intégrer. La convergence des normes ISO 13849 et EN 62061 dans l’ISO 17305 devrait rendre la vie plus facile aux OEM. Cependant, la diversité des protocoles de communication sur les réseaux de sécurité constitue encore un frein, en attendant l’adoption d’un hypothétique standard unifié.