A voir au CFIA 2016

Les 8, 9 et 10 mars, le Carrefour des fournisseurs de l’industrie agroalimentaire ouvrira ses portes aux Parc des Expositions Rennes Aéroport Saint Jacques, pour une vingtième édition à laquelle participeront quelque 1 450 exposants. Désormais ce salon situé aux portes de la Bretagne occupe neuf halls, totalisant une superficie de 40 000 m². Voici un bref aperçu des nouveautés qui y seront présentées.

 

B&R

Sur le stand du spécialiste autri­chien de l’automatisme B&R, les visiteurs découvriront les écrans Automation Panel 1000. Bénéficiant d’une protection IP69K certifiée DIN 40050 (exigences énoncées dans DIN EN 1672-2), ils sont adaptés aux environnements de production agroalimentaire. Lisses et évidemment étanches, leur robuste boîtier en acier inox poli protégé d’un film de surface en polyester, se nettoient facilement.

La gamme se décline en neuf variantes principales, avec des écrans larges multitouch capacitifs de 15,6 à 24 pouces ainsi que des écrans 4/3 tactiles analogiques résistifs de 7 à 15 pouces. A cela s’ajoute des éléments de commande en façade, dont un lecteur RFID, des touches à anneaux lumineux, des arrêts d’ur­gence, etc. Mieux, un simple module électronique permet de convertir un Automation Panel 1000 en Panel PC.

Du côté des automates, B&R présentera la gamme X20 Compact-S équipés de ports Powerlink et Gigabit Ethernet pour les connexions en réseau et de ports USB et RS-232 pour les liaisons série. Une interface CAN peut être ajoutée en option sans changer le gabarit de l'automate (37,5 mm). La gamme X20 Compact-S se compose de cinq modèles dont les temps de cycle s’étendent de 400 µs à 4 ms.

Bürkert

La société allemande Bürkert montrera que les performances de ses actionneurs électro-motorisés sont comparables à celles des actionneurs pneumatiques en apportant l’avantage de s’appuyer sur une énergie facile­ment disponible et qu’il est plus facile d’économiser.

Les vannes électro-motorisées à siège de type 3360/3361 qui seront montrées à l’occasion du CFIA 2016, permettent la régulation de process sans rien sacrifier à la performance et à la fiabilité tout en bénéficiant d’un rapport coût-efficacité attractif.

Avec une vitesse de régulation de 6 mm/s et un temps de fermeture inférieur à quatre secondes, Bürkert améliore ce qui par le passé, consti­tuait le point faible de nombreuses vannes de régulation de process élec­tro-motorisées. Les vannes de type 3360/3361 permettent de régler la vitesse de régulation en fonction des exigences de l'application spécifique du client, de définir des limites de course et de fermeture et d'adopter une approche flexible des positions finales. Un autre atout des vannes électro-motorisées par rapport aux actionneurs pneumatiques à ressort est qu'elles se placent dans la position souhaitée pratiquement instan­tanément et sans dépasse­ment, et qu'elles restent stables indépendamment de la pression du milieu.

Les nouvelles vannes de régulation de process Bürkert sont disponibles soit avec un siège incliné (type 3360), soit avec un siège droit (type 3361), dans des diamètres nomi­ naux compris entre 15 et 50. Supportant une pression de service maximale de 16 bars, elles peuvent être utilisées avec des gaz, des liquides et de la vapeur et sont conçues pour des températures de fluide comprises entre -10°C et +185°C.

Festo

Festo est l’un des leaders mondiaux des technologies pneumatique, servo­pneumatiques et de positionnement électrique. A cela s'ajoutent les tuyaux et les raccords, les capteurs, des systèmes de vision intelligente et des contrôleurs.

Festo a récemment mis au point un préhenseur dont le principe est directement inspiré de la langue du caméléon. Baptisé FlexShapeGripper, ce préhenseur est capable de saisir, de regrouper et de reposer plusieurs objets aux formes les plus variées en une seule opération et sans conver­sion manuelle. Cette performance s'explique par son embout en silicone rempli d'eau, qui s'enroule en souplesse autour de l'objet à saisir et épouse ses formes. Le FlexShapeGripper pourra se révéler utile dans les usines traitant simultanément des objets aux formes différentes à des fins d'assemblage ou de manipulation de petites pièces. Il deviendra ainsi possible de manipuler toutes sortes de produits lors d'une seule et même procédure, sans avoir à changer de préhenseur.

Igus

Le spécialiste des plastiques en mouvement Igus viendra au CFIA avec un large éventail de nouveautés intéressant directement les industriels de l’agroalimentaire et leurs fournis­seurs d’équipements.

Les roulements à billes en polymères sont une alternative aux solutions métalliques. Leur fonctionnement sans graisse et leur faible poids en font des composants de choix pour de nombreuses applications. La nouvelle série de roulements Xiros S180 est disponible en trois tailles normalisées DIN 625 : roulement à une rangée de billes avec un diamètre intérieur de huit millimètres, avec un diamètre intérieur de dix millimètres et avec un diamètre intérieur de 17 mm. Comme tous les autres matériaux Xirodur, ces séries se distinguent par leur absence d'entretien, leur résistance à la corro­sion et aux produits chimiques ainsi que leur faible prix.

Igus propose aussi des câbles Ethernet pour l’industrie aux standards Cat5, Cat5e, Cat6a et Cat7 spécialement renforcés mécaniquement pour supporter les courses longues dans les machines-outils et les robots ou pour les sollicitations en traction. Testé avec succès et fourni avec une garantie de durée de vie précise, le câble Igus CFBUS.052 a une gaine extérieure en TPE à homologation UL pour les mouvements constants dans les chaînes porte-câbles et des structures blindées.

Une très large gamme de produits réalisés dans des matières ayant des propriétés de résistances à l’usure, à la traction, aux frottements, aux cisaillements, etc., sera présente sur le stand Igus.

Keb

Spécialisé dans le contrôle et le pilo­tage des moteurs électriques, Keb va se concentrer sur la présentation de trois types de produits à l’occasion du CFIA.

Keb détient 25 % du capital d’Asem, construc­teur italien de PC indus­triels et d’IHM. Cette gamme de matériels informatiques propose différentes configurations qui vont des processeurs ARM8 aux Intel Core i7 avec des écrans de 4 à 22 pouces en aluminium ou inox, résistifs ou capa­citifs, fonctionnant sous Windows CE, Windows 32/64 ou Linux. Ces IHM sont équipées du logiciel Premium HMI4 certifié CFR21 part 11 pour l’agroalimentaire et la pharmaceutique et qui est compatible avec la majorité des automates et des contrôleurs disponibles sur le marché.

Enfin, KEB va présenter l’environne­ment Combivis Connect qui cette année, concourt pour les Trophées de l’innovation. Il s’agit d’une solution logicielle et matérielle permettant de prendre la main à distance sur des installations afin d'effectuer des diagnostics, des remontées d'infor­mations et des mises à jour de programmes, le tout dans un environ­nement informatique hautement sécu­risé, tant en matière de connexion qu'en terme d'échange de données.

Productys

Présent sur le CFIA, Productys est éditeur de solutions logicielles MES (Manufacturing Execution System) et décisionnel industriel qui s’adressent aussi bien aux intégrateurs qu’aux constructeurs voire, aux clients finaux en recherche d'outils et d’indicateurs de suivi de production totalement paramétrables.

De nombreuses installations pour des métiers variés ont été mises en œuvre avec succès dans les secteurs laitier (Senoble, Laïta, etc.), bras­sicole (Centre d'essai Carlsberg Kronenbourg) ou encore dans les salaisons, l’eau (Carola), etc.

Le module d'échange Productys ProdCom assure avec succès tous les échanges d'informations liés aux automates industriels et solutions d'identification afin de renseigner une base de référence exhaustive et orga­nisée en fonction du besoin. Productys Explorer diffuse des informations déci­sionnelles précieuses pour optimiser et anticiper les arrêts.

Planitys permet de planifier un horizon de production avec vérifi­cation des aptitudes et disponibilités des ressources puis un graphique de résumé pour afficher, par exemple, un graphique de charge, de tirée de quantité à conditionner.

Rockwell Automation

Le constructeur américain de systèmes d’automatisation profitera du CFIA 2016 pour montrer un large éventail de ses produits dont le nouvel automate ConltrolLogix 5580. Sous un format compact, cet équipement intègre un port Gigabit Ethernet qui couvre évidemment les besoins en communication afin de gérer les entrées-sorties et les applications avec un maximum de 256 axes de mouvement. L'automate propose des technologies de sécurité et des fonctions logicielles évoluées, telles que la signature numérique du logiciel embarqué ou la détection et l'enregistrement des modifications. Comme tous les contrôleurs de la famille Logix, le ControlLogix 5580 se programme à partir du logiciel Rockwell Software Studio 5000. Cet environnement de développe­ment a récemment été enrichi de trois nouvelles applications afin d’aider les ingénieurs dans la conception de systèmes d’automatisation. Studio 5000 Architect est le point central de l’environnement qui permet de visua­liser l’ensemble du système d’automa­tisation, de configurer des dispositifs tels que des automates, IHM et des interfaces opérateur électronique (EOI) ainsi que les communications entre les automates. L’application Studio 5000 View Designer est le logiciel de conception et de maintenance pour les terminaux graphiques Allen-Bradley PanelView 5500. Enfin Studio 5000 Application Code Manager permet d’accélérer le déve­loppement des systèmes en aidant les utilisateurs à constituer des biblio­thèques de codes réutilisables qui peuvent être gérées et déployées à l’échelle de l’entreprise. Enfin, la partie la plus visible sur le stand de Rockwell Automation sera à l’évidence, le système d’entraînement iTrak qui combine les mouvements linéaires et circulaires pour fournir une solution flexible.

Stäubli

Les solutions robotiques proposées par Stäubli depuis le process en amont jusqu'à la palettisation, en passant par le conditionnement et l'emballage, connaissent de nombreuses applica­tions dans l’agroalimentaire. Le constructeur suisse dispose de solutions opérationnelles dans des secteurs aussi divers que le tranchage du lait caillé, la découpe de fromage par ultrasons, la mise en sachets de fromage râpé, le multiplexage de portions de fromage, le conditionne­ment de saucisses, la composition de plats, la mise en barquette et l'embal- lage en Doypack, sans parler des multiples déclinaisons des opérations de palettisation. Les robots Stäubli couvrent des mani­pulations de charges qui s’étendent de 0,5 à 250 kg. Les solutions proposées visent un meilleur contrôle du process et de la propreté, une hygiène amélio­rée, la facilité de nettoyage du robot, la protection de la connectique, des vitesses et des capacités de charge élevées, la prise de plusieurs produits simultanément avec contrôle à la volée, la réalisation de décors, etc.

Sick

Spécialiste des capteurs industriels et des systèmes intégrés de traçabilité, Sick présentera des solutions spécia­lement adaptées aux exigences des normes et des standards de l’industrie agroalimentaire. Avec la mondialisation, les avancées dans la technologie mais aussi la modification des habitudes alimen­taires ont modifié les conditions de production et de consommation de denrées. Partant, les chaînes des produits alimentaires ne cessent de se complexifier. Les informations sur l'origine, la qualité et la sécurité des aliments revêtent par consé­quent autant d'importance pour les consommateurs que pour l'industrie agroalimentaire. Les solutions de capteurs de Sick garantissent une fiabilité d’enregis­trement des données, davantage de transparence en termes de traçabilité et une assurance qualité efficace. Une forte capacité d'intégration dans les réseaux existants des installations ainsi qu'un raccordement adéquat sont aussi des caractéristiques de ces solutions. Enfin, la robustesse des produits permet de répondre à toutes les exigences en matière d'hygiène et ce, même dans des environnements difficiles.