A voir sur : Industrie Lyon 2015

Le salon Industrie Lyon 2015 se déroulera du 7 au 10 avril. Les exposants y dévoileront leurs derniers développements dans différents domaines. En voici quelques-uns, dans l’univers de Jautomatise, dont certains ont été nominés pour les trophées de l’innovation cette année.

 

Adept

Un robot convoyeur

Le Lynx Conveyor est une plate-forme mobile autonome équipée d’un convoyeur permettant le transport de toutes sortes de pièces sur des sites logistiques ou de production. Ces robots sont pilotés par un contrôleur intelligent et peuvent être implantés dans des locaux déjà existants, sans modification majeure, où ils évolueront en interaction avec le personnel.

 

Akeo plus

Champion de kitting

Sur Industrie Lyon, ce régional de l’étape présentera un système collaboratif innovant permettant de réaliser des opérations de « kitting », pour déplacer des boîtes de poids et de tailles variables d’un endroit à un autre. Le système est composé d’un robot collaboratif placé sur une plateforme mobile de iiwa de Kuka, d’une pince robotique à 5 doigts de Schunk, d’une caméra 3D, d’un logiciel développé par l’Ensam de Lille et d’une intelligence artificielle d’Akeoplus. Le robot est chargé de prendre un plateau de boîtes placé à un endroit A dans une entreprise, de se déplacer jusqu’à un point B de façon autonome ou guidé par l’opérateur et de décharger l’ensemble sur une autre étagère située au point B. « Le système est capable de détecter les personnes à proximité et de s’arrêter avant une éventuelle collision ou de contourner les obstacles se présentant sur son chemin », précise Akeoplus. Et à tout moment, un opérateur peut reprendre la main sur la machine.

 

axiome

Robot de découpe de tubes

Ce robot de découpe est monté sur un axe motorisé, afin de permettre la découpe d’un tube sur toute sa longueur, jusqu’à 6 mètres. La zone pour la découpe des tubes est dotée de galets de positionnement, d’un motoréducteur et d’un codeur permettant de faire pivoter les tubes sur toute leur circonférence, et ainsi de réaliser en un seul cycle, des orifices, chanfreins, gueules de loup et autres formes géométriques.

 

Destaco

Accelerate en pince pour la tôle

Selon Destaco, avec un poids de 240 grammes, la pince à tôle Accelerate est deux fois plus légère, plus petite de 12% que d’autres modèles, sans sacrifier à la force de serrage, qui atteint 1000 Newtons à 5 bars. Elle serait aussi plus rapide à actionner, avec 33 ms contre 50 ms. En outre, le montage standard des accessoires garantit plus de flexibilité lors de l’utilisation des pinces avec des mâchoires, capteurs, arrêts de tôle pour presses mécaniques différents.

 

Heidenhain

Une règle pour les tolérances larges

C’est pour répondre aux demandes de mesure absolue dans le médical, l’automatisme, l’aéronautique, l’automobile ou la métrologie, qu’Heidenhain a développé une nouvelle gamme de règle de mesure absolue et sans contact IP 67 baptisée la LIC 2100. « Plusieurs interfaces série sont disponibles afin de pouvoir se connecter sur la plupart des automates ou autres électroniques consécutives : EnDat 2.2 (EnDat22), Fanuc serial interface αi (Fanuc05), Mitsubishi  high speed interface (Mit03-4 et Mit02-2), Panasonic serial interface  (Pana01) », annonce Heindenhain. L’interface Yaskawa sera également intégrée ultérieurement. Caractérisée par de grandes tolérances de montage  (+/- 1mm), elle sera utilisée dans les guidages avec un lacet important (non rectiligne), tout en gardant  une qualité de signal qui garantit une résolution de 50nm.

 

Ifm electronic

Le PMD passe au 3D

La caméra PMD 3D d’ifm electronic utilise sa technologie de la mesure du temps de vol de la lumière PMD. Jusqu’à une distance de 4,5 mètres, elle peut ainsi générer une image 3D de 23 000 pixels où chaque point donne une information de distance et d’intensité. Parmi les avantages de cette caméra, une installation simple, un champ de vision proportionnel à la distance utilisée (jusqu’à 3,5 x 5 m à 4,5 m) et une insensibilité aux variations de luminosité ambiante. Ses domaines d’application : l’emballage, le stockage et le convoyage, la logistique, l’anti-collision, les engins mobiles autonomes, la robotique, le contrôle d’accès...

 

Igus

Ethernet en mouvement

La robotisation accrue s’est soldée par une hausse de la demande en câbles Ethernet assurant l’échange des données entre les machines, même en présence de mouvements complexes. C’est justement le pré carré des Chainflex Ethernet d’Igus. Selon le fabricant, un câble chainflex CFROBOT8.045 a déjà effectué plus  de 22 millions de torsions lors d’un test selon la norme Igus.

 

Lucas France

Des robots sur des rails

Le système LRS de Lucas repose sur un système breveté « d’aiguillage », qui permet à des axes rigides (tracks ou robots cartésiens) de faire des changements d’orientation de 0 à 360° dans tous les axes. Avec ce dispositif, les robots (cartésiens, polyarticulés, hybrides…) ou même des pièces ou des équipements peuvent ainsi être déplacés à tout endroit de la structure créée (jusqu’à 900 axes sur une zone de travail de 1,5 km x 1,5km x 200 m de hauteur !), avec des axes au sol ou suspendus.

 

Rollon

RP 160

Dédiés aux applications aux efforts axiaux élevés et aux grandes courses, et aux applications verticales, les axes linéaires à entraînement par pignon/crémaillère sont constitués d’un profilé en aluminium extrudé autoportant, sur lequel sont montés des guidages linéaires à recirculation de billes dont les capacités de charges sont très élevées. La transmission est assurée par une crémaillère de précision en acier au carbone à dentures hélicoïdales de module 2 en classe de précision ISO 6, trempée et rectifiée, avec lubrification intégrée. Une des spécificités de cette gamme est d’offrir la possibilité d’avoir plusieurs chariots indépendants sur un même axe.

 

Satech safety technology

Sécuriser les cellules

Adapta est un nouveau système de cloison grillagée pour la mise en sécurité des machines et robots dans l’industrie. Selon le fabricant, il permet un montage rapide et garantit un niveau de sécurité maximal tout en faisant des économies. Le dessin des panneaux, avec nervures rigidifiantes, et le diamètre 4 mm de la maille confèrent à Adapta une résistance accrue.

 

schunk

Des pinces de préhension sûres

Les pinces de préhension électriques EGN et EZN Safe sont certifiées selon la norme DIN EN ISO 13849 niveau de performance PL d, SIL 3. Elles permettent ainsi une interaction et une collaboration sécurisées entre l’homme et un robot. En fonction de la zone de travail sécurisée active, les pinces passent dans un mode de vitesse réduite sécurisée (SLS) ou en mode d’arrêt sous tension sécurisé (SOS). La différence avec des systèmes classiques ? Elles restent alimentées (le serrage est donc garanti) en cas d’arrêt, quand les autres sont mises hors tension. La force de préhension, la vitesse et la position des doigts sont ajustables en continu pendant le processus de manipulation et l’utilisateur peut pré-positionner les doigts pour raccourcir les temps de cycle.

 

Universal robot

Les UR5 & UR10 nouveaux sont là

Les nouvelles générations d’UR débarquent à Industrie Lyon. Ces robots légers 6 axes d’Universal robot (le petit UR5 qui pèse 18 kg pour une capacité de levage de 5 kg pour un rayon d’action de 85 cm, et l’UR 10, d’une capacité de levage de 10 kg pour un rayon d’action de 130 cm) sont équipés de codeurs véritablement absolus, de huit fonctions de sécurité réglables, de 32 E/S intégrées et d’un meilleur flux de travail permettant de connecter l’équipement aux boîtes de contrôle. Le système de sécurité UR Safety 3.0 a été certifié par TÜV.

 

Visio nerf

Vision haute performance

Utilisé comme composant fixe ou mobile, équipé ou non du logiciel breveté Eyesberg 3D, le Cirrus 3D du Français facilite la mise en œuvre d’applications vision/robotique, dans des applications d’assemblage, de mesure, d’identification, de localisation de pièces unitaires ou en vrac… Dédiés à un usage industriel, ces scanners sont peu sensibles à l’environnement, aux poussières, aux saletés ou aux variations de luminosité.

 

Zimmer group

Des pinces 2.0

Grâce à un guidage acier/acier à frottement réduit, les pinces de la série 5000 électrique et à deux ou trois mors GPP 5000 et GEP 5000) de Zimmer garantissent jusqu’à 30 millions de cycles sans entretien. Elles offrent en outre plus de 30 % de force de préhension supplémentaire et sont proposées en version étanche IP64 et IP67. Grâce au nouveau moteur Brushless et son programmeur intégré, les pinces Zimmer peuvent être programmées selon les nécessités de l’application. La programmation peut se faire directement sur la pince ou par bluetooth, à l’aide d’une tablette ou d’un smartphone, en scannant le QR code figurant sur les pinces.